L’approche A2O à Développement économique CLD Gatineau

Pour créer des entreprises pérennes 

Introduction

On peut se demander si le plan d’affaires est le meilleur moyen pour parvenir à créer des entreprises qui réussissent. Il ne faut pas « tuer » le contenant. La vraie valeur d’un plan d’affaires n’est pas l’outil en lui-même, c’est le processus de recherche, de réflexion, de décision et l’action à travers une approche systématique et itérative. On doit miser sur le « pourquoi », plutôt que le «comment »

Une étude publiée par Babson Collège, un des bastions de l’entrepreneurship, confirme que faire un plan d’affaires n’augmente pas pour autant les probabilités de succès. Une étude produite par l’Université Concordia confirmait que le plan d’affaires avait un impact négatif sur l’intention de se lancer en affaires de ceux qui le rédigeaient. Ce qui est par contre impératif, c’est de se poser les bonnes questions avant de se jeter à l’eau. Plus l’entrepreneur se pose de questions, mieux il est préparé à affronter les surprises éventuelles auxquelles il risque d’être confronté et mieux il sera en mesure de saisir des opportunités. L’entrepreneur doit choisir le guide de réflexion le plus adapté à leur mode de pensée. C’est ce que propose l’approche A2O.

L’approche favorise aussi la détermination et l’engagement de l’entrepreneur, sont, des préalables du succès en affaires. Développée par le CLD de Longueuil, cette approche est en voie d’implantation à Développement économique CLD Gatineau.

A2O en action

Les Centres locaux de Développement (CLD) ont deux rôles importants à jouer. Un rôle social qui est de créer de la valeur dans l’entreprise en aidant l’entrepreneur à acquérir des savoirs, à susciter ses intérêts et ses passions. Et un rôle économique qui consiste à créer de la richesse pour la collectivité, par des entreprises pérennes qui créent de l’emploi et font des investissements sur leur territoire.

Le principal défi du conseiller est d’augmenter les intentions d’entreprendre tout en amenant les entrepreneurs à approfondir leur projet.

L’approche A2O permet de mettre en action l’entrepreneur par un processus de réflexion qui lui permet de vérifier et affiner son intuition sur le terrain et de donner plus d’envergure à son projet.

Le conseiller a pour mandat de stimuler les actions stratégiques en aidant l’entrepreneur dans sa réflexion, à l’aide de questions qui touchent les 7 phases de la logique d’affinement des différentes dimensions d’un projet, les besoins, la solution, l’avantage concurrentiel, le potentiel de marché, les risques et incertitudes, le plan d’action et le déploiement. L’entrepreneur est quant à lui responsable de ses décisions et de ses actions. Lors de ses interventions, le conseiller prend le rôle de coach. 7 fiches correspondant aux 7 phases, font partie de l’approche A2O. Les fiches servent d’aide-mémoire pour aider le conseiller à préparer leur rencontre avec l’entrepreneur. Chaque fiche comporte une série de questions pour aider à la réflexion, à la prise de décision et à l’action. Les fiches comportent aussi une dimension projet, environnement et entrepreneur. Une opportunité se retrouve à l’intersection des 3 dimensions.

Lorsque l’entrepreneur qui a déjà complété son plan d’affaires, le conseiller analyse le projet selon les 7 phases. Il relève les incongruités en utilisant les questions A2O et accompagne l’entrepreneur selon ses besoins.

Lorsque le client n’a pas de plan d’affaires (en démarrage de projet), le conseiller peut utiliser l’approche A2O dans son entier.

Dépendant de l’implication de l’entrepreneur, il est possible de compléter un projet en seulement 4 rencontres.

Mise en place à Développement économique CLD Gatineau

  • Septembre 2009 : atelier de 2 jours de Claude Ananou et Alain Thériault sur l’approche SynOpp, l’ancêtre d’A2O
  • Responsabilité de 2 conseillers pour s’imprégner de l’approche dans leur pratique
  • Visite du CLD Longueuil afin d’intégrer l’approche dans le quotidien des conseillers
  • Rencontre d’équipe de partage d’expérience
  • Formation de 2 jours afin de développer des habiletés en coaching
  • Suivi du coach formateur.

Les CLD qui souhaitent implanter cette approche peuvent m’appeler au 819-595-8002 ou me contacter à lepage.jean@gatineau.ca.

Ils peuvent aussi contacter Guy Frenette, coach au CLD Longueuil au guyfrenette@iftperformance.com

L’approche A2O fait partie du bien commun de l’ACLDQ.  

Jean Lepage

Directeur, SAE

Développement économique CLD Gatineau

Publicités

A propos jeanlepage

Œuvrant dans les domaines du développement économique et de l’entreprenariat depuis plus de 25 ans, Jean Lepage a contribué à soutenir un bon nombre d’entrepreneurs dans la création et l’expansion de leur entreprise. Il a aussi lancé à son propre compte plusieurs entreprises. Aujourd’hui, il dirige une équipe composée d’une quinzaine de professionnels en développement économique au sein de Développement économique – CLD Gatineau. Il siège aussi sur plusieurs conseils d’administration et tables de concertation de divers organismes. A titre d’auteur et chroniqueur, il s’intéresse à la créativité et à l’innovation. Auteur du livre " Innover pour prospérer ", il a aussi publié une quarantaine d’articles dans le journal Réseaux.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’approche A2O à Développement économique CLD Gatineau

  1. Claude Ananou dit :

    Bonjour Jean,
    Je vois que tu utlises le mot « ancêtre » pour qualifier l’approche SynOpp par rapport à A2O. Je crois que c’est plutôt A2O qui n’est pas à jour.
    Je t’informe que notre approche a évoluée et qu’elle a même connu une mise à jour au niveau des étapes 6 et 7 et que plusieurs nouveaux éléments sont maintenant inclus dans notre approche comme la « sérendipité » et les adeptes.
    Un nouveau livre sur la méthode SynOpp doit également être publié cette année en France qui a fait un accueil très positif à notre approche (nul n’est prophète dans son pays).

    • jeanlepage dit :

      Bonjour monsieur Ananou
      Le mot ancêtre pour moi, ne doit pas être pris dans l’aspect négatif du terme. SynOpp a placé la barre haute. J’apprécie énormément votre grande contribution à faire avancer la cause de l’entrepreneurship au Québec et dans la francophonie. Je pense que ce que vous avez créé avec SynOpp est tout à fait extraordinaire. Félicitation pour votre nouveau livre. Je vais me le procurer.

  2. bourbon dit :

    Bonjour,
    toute méthode est souvent présentée comme modèle que chacun va s’appliquer à reproduire ; c’est autant de risque d’erreur : mieux vaut comprendre ce qui ancre la méthode pour s’approprier l’esprit qui l’anime et tenter de mettre en place sa propre réponse dans son propre environnement (donc éviter de plaquer un modèle). Ceux qui trouvent les réponses adaptées sont tout aussi performants que ceux qui sont à l’origine de la méthode. Mieux vaut avoir des novateurs permanents que réfractaires freinateurs.

    • jeanlepage dit :

      Tout à fait d’accord. Deux éléments font progresser les entrepreneurs, la passion et les habiletés. Du côté des accompagnateurs, l’expérience-client doit être ludique et interactive. A2O n’est pas un modèle qu’on applique de A à Z. Elle utilise plutôt une logique d’affinement des 7 dimensions d’un projet d’affaires. Et pour aider à faire progresser l’entrepreneur, l’accompagnateur utilisera une approche de coaching, et selon les besoins, interviendra en tant qu’expert.

  3. Ping : Coach d’affaires et A2O | Training for Boston's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s