Quels sont vos moyens?

L’effectuation, est un mode de pensée que peuvent utiliser les entrepreneurs pour démarrer leur entreprise lorsqu’ils sont confrontés à un mode incertain. Préférée des entrepreneurs chevronnés, cette approche est basée entre autres sur l’expérimentation, l’improvisation, la création de partenariats et le principe d’essais-erreurs.

Il existe bien entendu plusieurs stratégies pour démarrer une entreprise et l’effectuation malgré son efficacité, n’est qu’une autre façon de voir les choses.

Voici donc les 5 principes de l’effectuation :

  1. Démarrer selon ses propres moyens
  2. Déterminer son niveau de perte acceptable
  3. Profiter des effets de surprises et des découvertes
  4. Créer des partenariats pour par la suite créer de véritables occasions d’affaires
  5. L’entrepreneur ne se préoccupe que sur quoi il a le contrôle

Dans ce billet traitant de l’effectuation, il sera question du premier principe « Démarrer selon ses propres moyens ». Selon ce principe, au lieu d’utiliser la stratégie classique qui consiste à définir des buts (je vise tel marché ou tel secteur) pour ensuite réunir les ressources les plus pertinentes, il s’agit de partir des moyens que l’on dispose et de démarrer rapidement à partir de ce que l’on possède déjà. Selon la stratégie classique dite « causale », car elle est basée sur la prédiction, on analyse le marché afin de trouver le meilleur segment de marché, on fait une analyse de la concurrence, etc.

L’approche « effective » inverse cette logique en cherchant les effets possibles des moyens dont dispose l’entrepreneur, d’où le terme « effectuation ». Malgré que, par définition, les entrepreneurs disposent de peu de moyens à leurs débuts, ils en possèdent souvent beaucoup plus qu’ils le croient.

Les moyens dont dispose un entrepreneur sont de quatre types :

  • Sa personnalité (Qui suis-je? Qu’est-ce qui me passionne?)
  • Sa connaissance (Qu’est-ce que je connais?)
  • Ses relations (Qui je connais et qui peut m’aider?)
  • Ses actifs (Qu’est-ce que je possède ?)

En mode effectif on mise sur l’action, en allant rencontrer des gens afin de les amener à se joindre au projet et en négociant des partenariats, plutôt qu’en procédant à des analyses de la concurrence.

Publicités

A propos jeanlepage

Œuvrant dans les domaines du développement économique et de l’entreprenariat depuis plus de 25 ans, Jean Lepage a contribué à soutenir un bon nombre d’entrepreneurs dans la création et l’expansion de leur entreprise. Il a aussi lancé à son propre compte plusieurs entreprises. Aujourd’hui, il dirige une équipe composée d’une quinzaine de professionnels en développement économique au sein de Développement économique – CLD Gatineau. Il siège aussi sur plusieurs conseils d’administration et tables de concertation de divers organismes. A titre d’auteur et chroniqueur, il s’intéresse à la créativité et à l’innovation. Auteur du livre " Innover pour prospérer ", il a aussi publié une quarantaine d’articles dans le journal Réseaux.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s