L’entrepreneuriat ne crée pas toujours de la richesse

Par Jean Lepage

En Occident, une tendance lourde se dessine. Depuis 30 ans, il y a une baisse marquée du taux d’entrepreneuriat. Ce qui signifie qu’il y a de moins en moins d’entrepreneurs. Faut-il s’en inquiéter ?

Bien des décideurs se tournent vers l’entrepreneuriat pour accroître la richesse de leur communauté. Ils proposent des programmes visant à stimuler l’activité entrepreneuriale. Ils font le pari qu’en augmentant le taux de création d’entreprises, l’économie croîtra, ce qui entrainera vers la hausse le revenu par habitant.

Malheureusement, ceux qui formulent de telles hypothèses comprennent mal les mécanismes, souvent très subtils de l’entrepreneuriat et de la création de richesse. Le taux d’activité entrepreneuriale est davantage un effet découlant du niveau de richesse d’une collectivité, plutôt que constituer la cause de cette richesse. Et cette relation est inverse comme le révèle ce graphique produit par la firme Gallup.

4me9ac4cbeilcppv455cqw

Plusieurs études produites par l’OCDE ou le Global Entrepreneurship Monitor (GEM) vont dans le même sens. Les pays les plus riches ont donc un taux d’activité entrepreneuriale plus faible. Par exemple, aux États-Unis entre 1977 et 2011, le revenu réel par habitant a augmenté de 79 %. Durant la même période, le nombre de nouvelles entreprises créées chaque année a chuté de 49 %. Autrement dit, dès que les gens deviennent plus riches, ils préfèrent l’emploi à l’entrepreneuriat. Le même phénomène se produit aussi à l’échelle des régions et des villes comme Gatineau, dont le revenu disponible des ménages est beaucoup plus élevé qu’en Beauce, influençant ainsi le taux d’activité.

L’esprit d’entreprise est donc négativement lié à la croissance de la richesse parce que la hausse des revenus ouvre de nouvelles perspectives d’emplois bien rémunérés. Dans les endroits les plus pauvres, où il existe moins d’emplois de qualité, beaucoup de gens se tournent vers l’entrepreneuriat pour gagner leur vie.

Publicités

A propos jeanlepage

Œuvrant dans les domaines du développement économique et de l’entreprenariat depuis plus de 25 ans, Jean Lepage a contribué à soutenir un bon nombre d’entrepreneurs dans la création et l’expansion de leur entreprise. Il a aussi lancé à son propre compte plusieurs entreprises. Aujourd’hui, il dirige une équipe composée d’une quinzaine de professionnels en développement économique au sein de Développement économique – CLD Gatineau. Il siège aussi sur plusieurs conseils d’administration et tables de concertation de divers organismes. A titre d’auteur et chroniqueur, il s’intéresse à la créativité et à l’innovation. Auteur du livre " Innover pour prospérer ", il a aussi publié une quarantaine d’articles dans le journal Réseaux.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s