Handpresso: un cas d’effectuation par un entrepreneur

Par Jean Lepage, lepage.jean@gatineau.ca

L’histoire de la Handpresso est construite autour du premier des cinq principes de l’effectuation — partir par ses propres moyens. Dès la première année, Handpresso est devenu leader mondial sur le marché de l’expresso portable. Tandis que tout ce secteur se focalisait sur des machines 100 % automatiques ou des systèmes de dosettes fermés, Handpresso a choisi la direction inverse en créant la plus petite machine expresso que l’on peut emmener partout.

Handpresso en action

Le déclencheur

L’idée initiale vient de l’entrepreneur lui-même et d’un déclencheur qui l’amène à se poser des questions et à piquer sa curiosité. L’histoire d’Henrik Nielsen, le fondateur de Handpresso, entre dans cette veine. Il est un véritable accro du café et voyage beaucoup. Un jour, il se retrouve dans un hôtel de luxe. Il lui est impossible de déguster un bon expresso dans sa chambre. Il commence à imaginer une machine expresso portable, légèrement plus grande qu’un couteau suisse, qu’il pouvait emmener où bon lui semble.

Travailler avec les moyens disponibles

Ayant travaillé dans le secteur du petit électroménager, il avait remarqué que les machines expressos sont de plus en plus élaborées et onéreuses. Il se met en quête de la simplicité. Une solution simple, facile à ranger, ne nécessitant aucun entretien et également très écologique!

Comme aime faire du vélo et a aussi travaillé dans ce domaine, l’idée de créer la pression nécessaire en pompant lui paraissait très naturelle. La pompe à vélo constitue, après l’idée de machine portable, sa deuxième source d’inspiration.

Disposant de ressources limitées au départ, il travaille avec des stagiaires sur son concept initial. L’idée prend lentement forme. Il préfère investir ses économies développement d’un prototype fonctionnel plutôt que dans de couteuses études de marché. On se rappelle que les consommateurs ont du mal à exprimer clairement leurs besoins lorsqu’on leur présente de nouvelles idées.

Être ouvert aux surprises

Dans le but de pousser l’idée pour la faire progresser, Henrik approche deux leaders de l’industrie — Nespresso pourtant réputé pour son esprit d’innovation et Sara Lee. Ils désirent leur vendre son brevet. Après plusieurs rencontres, les discussions arrêtent. Ils ne sont pas intéressés. Leur principale objection tourne autour de la température de l’eau instable qui nuirait au gout du café.

Nullement ébranlé par ces réponses, il décide de se lancer en affaires. Une fois que le prototype est fonctionnel, Henrik se tourne vers le fabricant Illy. Impressionné par l’idée, Illy propose de faire un partenariat informel. Illy permet à Handpresso d’utiliser ses dosettes et l’aide à développer un processus d’infusion plus optimal.

Étant donné que Handpresso est une start-up, il ne dispose pas d’un budget publicitaire comme les grands joueurs de l’industrie. Il produit de petites vidéos et crée un buzz marketing dans les médias. Il mise sur 3 ou 4 salons par an pour se faire connaître (Macef, Maison and Objets, Ambiente, International Housewares Association) et travaille avec des blogues et des magazines spécialisés. L’innovation se propage sur internet. Le mot Handpresso obtient 280 000 clics sur Google, alors qu’il était à peine à 70 clics l’année précédente. Chaque jour, de 30 à 40 articles sont écrits sur le produit.

En 2009, deux ans après le lancement de l’entreprise, quelque 100 000 machines Handpresso sont vendues dans plus de 45 pays.

Pour consulter mon dernier livre sur l’accompagnement des startups

https://enaffaires.files.wordpress.com/2014/11/accompagnement-startup-au-quc3a9bec.pdf

Publicités

A propos jeanlepage

Œuvrant dans les domaines du développement économique et de l’entreprenariat depuis plus de 25 ans, Jean Lepage a contribué à soutenir un bon nombre d’entrepreneurs dans la création et l’expansion de leur entreprise. Il a aussi lancé à son propre compte plusieurs entreprises. Aujourd’hui, il dirige une équipe composée d’une quinzaine de professionnels en développement économique au sein de Développement économique – CLD Gatineau. Il siège aussi sur plusieurs conseils d’administration et tables de concertation de divers organismes. A titre d’auteur et chroniqueur, il s’intéresse à la créativité et à l’innovation. Auteur du livre " Innover pour prospérer ", il a aussi publié une quarantaine d’articles dans le journal Réseaux.
Cet article, publié dans Créativité, Démarrage d'entreprise, Effectuation, Entreprendre et réussir, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Handpresso: un cas d’effectuation par un entrepreneur

  1. Ping : Quand tout baigne dans l’huile… Une démarche effectuelle | Blog de Jean Lepage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s