Le succès des entreprises milliardaires

Jean Lepage

Réussir à élever les revenus de son entreprise à des milliards de dollars en chiffres d’affaires est plutôt rare. À la base, partir en affaires consiste à travailler très fort pour apporter une idée sur le marché et la rentabiliser, puis de trouver d’autres leviers, d’autres idées, pour faire de plus en plus de profit. Prenons par exemple le Cirque du Soleil qui, contrairement à la croyance populaire, n’a commencé à être rentable qu’après 7-8 ans d’existence. Le plus difficile est de trouver au début le bon levier pour commencer à faire de l’argent. Ce levier c’est, un premier spectacle sous un chapiteau l’espace d’un été, puis une tournée annuelle et d’autres spectacles qui suivent partout dans le monde, des spectacles permanents à Las Vegas… garantissant à un moment donné des revenus et des profits croissants et constants à l’année. Au fur et à mesure, ces moyens évoluent et font en sorte que chaque zone de profit rapporte beaucoup. Tous ces leviers se mettent à travailler ensemble, s’emboîtent les uns avec les autres et peut mener l’entreprise vers de nouveaux sommets, dont aucun entrepreneur n’aurait pu imaginer l’ampleur au début.



On entend souvent qu’il faut avoir de l’argent pour faire de l’argent, ce qui n’est pas nécessairement vrai. Plusieurs entrepreneurs aujourd’hui milliardaires ont débuté avec très peu de moyens. Prenons par exemple l’histoire assez incroyable des frères Lemaire, de l’entreprise de papiers Cascades. Au tout début, elle ne consistait qu’en une petite entreprise de ramassage de tissus et de bouts de papiers qu’ils vendaient par-ci par-là. Un jour, Bernard Lemaire propose de fabriquer leur propre papier recyclé, et commence à tester des compositions de recettes dans le mélangeur de sa mère. Il leur fallait une usine. Ils n’avaient pas d’argent. Par chance, la Caisse populaire Desjardins (Crédit mutuel) de Trois-Rivières avait au même moment mis la main sur une usine non fonctionnelle dont le matériel était assez récent. Ils réussissent ainsi à négocier l’utilisation de tout le matériel sans frais, jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de payer avec les revenus réalisés. De fil en aiguille, ils ont fait l’achat de différentes usines à peu de frais qu’ils ont revampé, et sont aujourd’hui un modèle de réussite entrepreneuriale de très grande valeur.

Bernard_ArnaultLes entreprises milliardaires, bien que peu nombreuses, contribuent grandement à notre système économique. Même si ce sont les PME qui créent le plus d’emplois, celles qui deviennent un jour de grandes entreprises apportent de différentes répercussions économiques. Celles-ci, comme Bombardier par exemple, contribuent à la dominance économique du Canada dans trois secteurs économiques : les produits récréatifs, le rail et l’aviation. Laurent Beaudoin de Bombardier est un des seuls entrepreneurs dans le monde qui a réussi à créer une entreprise de classe mondiale dans trois secteurs d’activité très différents. Si le Canada est le 3e joueur au monde dans le domaine de l’aviation, c’est grâce à lui.

Il n’y a pas de recette magique pour devenir un entrepreneur à la tête d’une entreprise milliardaire. Toutefois, tous se rejoignent dans leur capacité de s’entourer des meilleures personnes et des meilleures ressources possible. Il s’agit ici d’être capable de définir qui sont celles qui nous aident à toujours monter plus haut et à délaisser celles qui, à un moment donné, nous empêchent d’avancer. Un bon entrepreneur doit aussi savoir faire une différence dans l’entreprise, en sachant très bien qu’il ne peut pas tout savoir. Un seul individu ne peut détenir toutes les ressources à lui seul, d’où l’importance de savoir bien s’entourer. Ce sont aussi ceux qui sont proches du produit et du marché, question de toujours assurer l’effet « wow » auprès des clients en ajoutant leur touche personnelle. Au-delà de ces caractéristiques, il va de soi qu’une passion fondamentale de toujours se dépasser est l’élément-clé du succès, tout comme l’ambition de croître jour après jour. Bien des entrepreneurs n’ont pas cette ambition parcelle que la croissance amène aussi son lot de problèmes dont ils pourraient se passer. C’est aussi pourquoi il faut bien s’entourer pour se dégager de la gestion quotidienne et maximiser ses talents en tant qu’entrepreneur. Finalement, n’oubliez pas que même si toutes les conditions sont réunies en sa faveur, un entrepreneur doit toujours un brin de son succès à la chance!

Pour plus d’information sur les entreprises milliardaires, cliquez ici

Publicités

A propos jeanlepage

Œuvrant dans les domaines du développement économique et de l’entreprenariat depuis plus de 25 ans, Jean Lepage a contribué à soutenir un bon nombre d’entrepreneurs dans la création et l’expansion de leur entreprise. Il a aussi lancé à son propre compte plusieurs entreprises. Aujourd’hui, il dirige une équipe composée d’une quinzaine de professionnels en développement économique au sein de Développement économique – CLD Gatineau. Il siège aussi sur plusieurs conseils d’administration et tables de concertation de divers organismes. A titre d’auteur et chroniqueur, il s’intéresse à la créativité et à l’innovation. Auteur du livre " Innover pour prospérer ", il a aussi publié une quarantaine d’articles dans le journal Réseaux.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s